Zéro Déchet Sénégal a participé à une rencontre du réseau Global Alliance for Incinerator Alternatives (GAIA) pour les pays d’Afrique, qui s’est tenue à Cape Town, en Afrique du Sud, du 27 au 30 mai 2019. Les représentants de 13 organisations de 10 pays différents, dont le Sénégal, le Ghana, la Zambie, le Mozambique, la Tanzanie, le Kenya, le Maroc, la Tunisie, et l’Ile Maurice, engagées dans la réduction et la gestion des déchets, et membres de GAIA, étaient présents pour échanger.

La réunion avait pour objectif de mieux comprendre les défis liés à la question des déchets et de l’incinération en Afrique, de réfléchir à des stratégies et campagnes communes, d’échanger sur les activités et perspectives des différentes organisations et de réfléchir à des projets communs.

Parmi les défis principaux en Afrique, on note notamment le risque important de voir arriver massivement des déchets plastiques en provenance des pays du Nord, après la fermeture des portes de la Chine à un grand nombre de déchets plastiques depuis 2018, et des mesures similaires prises par d’autres pays asiatiques, qui s’inquiètent à juste titre des risques environnementaux majeurs qui y sont liés.

Un autre risque important que soulève GAIA, est celui de la construction d’incinérateurs en Afrique, pour faire face à la production en augmentation de déchets, malgré les risques sociaux, environnementaux et sanitaires majeurs liés à l’incinération.

GAIA est un réseau internationale, qui réunit plus de 800 associations et organisations qui luttent contre l’incinération et promeuvent une meilleure gestion des déchets.