Les jeunes de l’association de hip-hop et cultures urbaines Blacking entertainments du CentreSocio-Culturel de Yarakh ont monté un festival appelé Tableau Ferrailles du vendredi 15 au dimanche 17 Novembre 2019 en hommage à Moussa Sène Absa, natif de leur quartier, Yarakh.

Coincé entre le rail en chantier, la zone industrielle du port et une plage envahie par une marée de plastique, abimée par l’érosion, Blacking Entertainments offre un rayon de soleil à la jeunesse du quartier, mêlant hip-hop et discours sur l’environnement.Lors du Set settal du vendredi, nous avons pu sensibiliser beaucoup d’habitants du quartier qui passaient dans la rue : membres du collectif local participant au set settal mais aussi les ménagères revenants du marché, élèves, étudiants, séniors, etc qui passaient dans la rue.

Les alternatives locales

Le message est très bien passé en particulier grâce à Guellaye Diallo qui gère la com’ du collectif. Beaucoup des personnes sensibilisées ont vraiment ouvert les yeux sur leur responsabilité et leurs propres choix, sur la différence entre plastique à usage unique et les alternatives locales… Un grand merci à Hadrien, Charlotte Thomas de l’Océanium et au CLEEV !

Lors de l’atelier de Dj le samedi, nous avons pu rencontrer des personnes averties et engagées dans le domaine de la défense de la baie de Hann. Nous avons beaucoup discuté du fait de sensibiliser les GIE de femmes sur la possibilité d’acheter des denrées en gros pour éviter l’accumulation des emballages lors de l’achat des denrées au détail.

Panel sur l’environnement

Le dimanche, c’était le panel où le représentant du maire de Dakar, Monsieur Makhtar DIAO responsable de la culture à la Mairie, a tenu un discours très engagé sur l’environnement et le réchauffement climatique. El Hadji a pu présenter notre association.

Mr Makhtar DIAO a été très intéressé par le stand et notre démarche de réduction des déchets, de consommation consciente et de rejet du plastique à usage unique.