Penelope et Momar, deux membres très actifs de l’association Zéro Déchet Sénégal, ont représenté l’association à la 4ème édition de la Word Wide Sense Fiction Day. L’évènement qui s’est tenu le 22 juin 2019 au Teranga Hub Dakar est un atelier de Co-création de projets annuel de la communauté Makesense International en collaboration avec l’ONG Ashinaga Senegal.

La World Wide Sense Fiction day est un événement qui se déroule dans plusieurs villes du monde dans le but de créer collectivement des solutions entrepreneuriales aux différents défis communautaires. Cette année, le thème de la Worldwide Sense Fiction day portait sur l’environnement et regroupait des sous-thématiques sur lesquelles les participants devaient réfléchir, en petit groupe, pour trouver des solutions entrepreneuriales adaptées. Cinq (5) groupes ont été formés et chacun d’eux avait pour but de réfléchir durant 5 tours d’horloge sur des thématiques liées à la préservation de l’Environnement.

Les thématiques retenues pour la journée étaient les suivantes: Mobilité, Éducation environnementale, Monde rural, Gestion des DéchetsGaspillage et Consommation irresponsable. Nous vous présentons ci-dessous un résumé des solutions apportées sur chaque thème par les groupes de travail.

Mobilité :
Le groupe a défendu la promotion de l’utilisation de bicyclettes comme moyen de transport dans la ville de Dakar. Le groupe envisage de mettre en place une plateforme en ligne de location et de vente de bicyclette. A travers cette plateforme dénommée WELOMA, l’utilisateur va s’identifier avec ses informations personnelles et il sera mis en rapport avec l’agence la plus proche. Le groupe compte également travailler avec des particuliers qui veulent mettre en location leurs bicyclettes. Ciblant des personnes âgées de 25-30 ans, WELOMA a pour objectif de faire de la bicyclette un moyen de transport très utilisé d’ici 2 ans.

Éducation environnementale :
Force est de constater que le manque d’éducation est l’une des principales causes de la destruction de notre cadre de vie. Ce groupe veut relever le défi à travers une éducation environnementale digitale. Il envisage de mettre en place une application téléchargeable sur Play Store et App Store. A travers cette application, les jeunes pourront en apprendre plus sur les conséquences actuelles de la destruction de l’environnement afin de les motiver à sa préservation.

Monde Rural :
Avec un petit sketch au début montrant l’utilisation du bois de chauffe dans le monde rural, le groupe a présenté le Biogaz comme alternative dans les foyers.

Il envisage tout d’abord de mettre en place un centre de formation « Ndiol Beut » sur le biogaz. Ensuite, d’informer et de sensibiliser la population locale sur l’utilisation de cette ressource à travers les radios communautaires. Pour permettre l’accès au biogaz, le groupe propose à la population de collecter et d’apporter les déchets verts (feuilles d’arbre, bouse de vache…) en échange du biocombustible. Dans le cas contraire, elle peut venir acheter de l’énergie sans apport de ressource.

Gaspillage/Consommation irresponsable :
Devons-nous chercher en dehors de nous-mêmes les causes de la destruction de l’environnement ? Ne sommes-nous pas assez irresponsable de par notre consommation ? Voilà quelques questions que ce groupe a tenté de poser. Soucieux de la consommation de la population mondiale d’aujourd’hui, ils ont posé la question de savoir « Comment faire pour que la consommation Responsable soit une priorité pour les citoyens ».
Afin de conscientiser sur l’effet négatif de l’emballage plastique que nous utilisons (sachets, tasses de café Touba…), le groupe envisage de lancer un challenge en wolof « Douma Laal PLASTIQUE Challenge», « je ne touche pas le plastique challenge ». Il compte sur le fait que ce challenge de sensibilisation devienne viral sur les réseaux sociaux et touche le maximum de personnes dans le monde et particulièrement au Sénégal.

Gestion des déchets :
La gestion des déchets constitue un véritable problème au Sénégal. Dixit le communicateur.

Pour ce groupe, le recyclage des déchets est le seul moyen pour réduire de manière exponentielle les déchets.

Petite note : le mouvement Zéro Déchet s’inspire du principe des 5R : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler, Composter (« Rot » en anglais).

Il envisage alors de renforcer les centres de formation techniques par la création d’unité de recyclage.
Cette formation en recyclage est ouverte à toutes les personnes sans distinction car les déchets nous concernent tous. Il prévoit de la mettre d’abord à Dakar et puis dans les autres régions d’ici 2 ans.

Le groupe « Déchets » a été élu meilleur projet de la World Wide Sense Fiction Day. Bravo.